Chemin de la Bonne-Fontaine 8
2900 Porrentruy

Présentation

Bienvenue sur le site du SEPE

La station d’épuration de Porrentruy et environs (STEP), située dans la zone industrielle des grandes vies à Porrentruy sert à l’épuration des eaux usées des communes d’Alle, Baroche, Bressaucourt, Cornol, Courgenay, Courtedoux, Fontenais, Grandfontaine, Haute-Ajoie, Porrentruy et Rocourt. Toutes ces communes se sont unies en créant le syndicat intercommunal pour l’épuration des eaux usées, le SEPE. Faites connaissance avec ses infrastructures, son organisation, ses projets, ou ses membres en vous balladant dans ses pages de présentation.

La station d’épuration de Porrentruy et environs (STEP) est le fruit d’une collaboration intercommunale initiée par les communes mixtes d’Alle, Bressaucourt, Charmoille, Chevenez, Cornol, Courgenay, Courtedoux, Fontenais, Miécourt et Porrentruy.

Ces communes ont créé un syndicat de communes au sens de la loi cantonale sur les communes pour l’exploitation et la gestion de la station d’épuration des eaux usées ainsi que des collecteurs intercommunaux. C’est sous l’appellation SEPE (syndicat intercommunal pour une station d’épuration des eaux usées des Porrentruy et environs) que ce syndicat a été mis en place. Les premiers statuts du SEPE ont été approuvés par le Gouvernement jurassien le 2 mars 1993.

La construction de la STEP et des collecteurs intercommunaux a toutefois débuté en 1980. La mise en service de la station (STEP) a quant à elle pu se faire en 1987.

Le SEPE fonctionne avec un organe législatif, à savoir l’Assemblée des Délégués du SEPE et un exécutif, la commission du SEPE. Le premier président du SEPE a été Maître Jean-Pierre Dietlin.

Plusieurs adaptations de la station ont été rendues nécessaires au cours du temps afin de répondre à de nouvelles exigences légales ou de profiter de nouvelles techniques améliorant l’épuration des eaux usées. La principale adaptation est liée au traitement des boues d’épuration dont l’épandage a été interdit par la Confédération en 2004. C’est ainsi que la STEP a été équipée d’une centrifugeuse et, qu’en 2009 ont été mises en service les serres de séchage des boues (3×800 m2). La STEP traite également les boues de plusieurs stations d’épuration d’Ajoie et du Clos du Doubs.

Le SEPE gère la STEP ainsi que les collecteurs intercommunaux. Les activités d’exploitation nécessitent des compétences particulières et le regroupement des petites stations autour d’un centre de compétences devient une nécessité en termes d’efficacité et de coûts. Le séchage des boues d’épuration par le STEP est une première étape de collaboration avec les autres stations d’épuration.

Les activités déployées par l’équipe d’exploitation de la STEP sont variées. Elles comprennent entre autres:

  • l’entretien des installations;
  • l’évacuation des déchets récupérés par le dégrilleur;
  • l’entretien des collecteurs communaux;
  • le séchage des boues d’épuration et leur élimination;
  • l’analyse des eaux usées;
  • l’accueil des classes;
  • l’appui aux autres stations d’épuration;
  • la récolte des déchets toxiques pour le district.

En collaboration avec l’Office de l’environnement, le SEPE est chargé de la collecte des déchets spéciaux des ménages pour le district de Porrentruy.

Cette collecte a lieu tous les 3ème lundi du mois de 14h00 à 17h00.

Enregistrer

La STEP est  gérée par la commission du SEPE qui constitue l’organe exécutif du syndicat. Elle veille à la gestion et à l’exploitation de la STEP et de ses installations annexes. Chaque commune membre du SEPE a droit à un représentant, la commune de Porrentruy ayant droit à un représentant supplémentaire.

La commission du SEPE dispose d’une sous-commission d’exploitation et d’une sous-commission des finances pour traiter d’objets techniques ou financiers.

L’organe législatif du SEPE est constitué par l’Assemblée des délégués (AD). Les compétences de l’AD sont définies dans le règlement d’organisation et d’administration du SEPE. Chaque commune membre du SEPE a droit d’emblée à un délégué. De plus chaque commune désigne un délégué par mille habitants ou pas fraction de mille habitants.

Les communes fonctionnent en qualité d’organe suprême du SEPE. Elles sont notamment compétentes pour les dépenses d’investissement qui dépassent 1 million par objet ainsi que pour les modifications du règlement du SEPE lorsque celles-ci concernent les buts, les compétences financières ou les modalités de fixation de la clé de répartition.

 

Président :

Secrétaire :

Caissier :

Membres:

Gilles Villard, Cornol

Marie-Françoise Maître, Courtedoux

Jean-Denis Voisard, Fontenais

Rosalie Beuret, Porrentruy

Roland Girard, Office de l’environnement

Philippe Riat, Haute-Ajoie

Raphaël Rebetez, Courgenay

Patrick Quiquerez, Grandfontaine

Martial Rich, La Baroche

Michel Rotunno, Porrentruy

Dominique Wahl, Porrentruy

Maëlle Wenger, Courtedoux

Employés, voix consultatives:

Hulmann Maurice, Exploitant Step

Crelier Stéphane, Chef exploitant Step

Patrick Houlmann, Consultant Bureau RWB SA